Eîd Al-Fitr 1439-2018: vendredi 15 juin 2018

Eïd Al-Fitr Au nom d‘Allah Le Tout-Miséricordieux Le Très-Miséricordieux La Mosquée El-Fath a le plaisir de vous annoncer que vendredi le 15 juin 2018 correspondra au 1e Chawal 1439 (hégirien) et sera Plus »

Début de l’année scolaire 2018-2019 : le samedi 22 septembre 2018 à 13 h 30

. . . . . Chers parents d’élèves,   Veuillez prendre note que le début des cours à l’école Al-Manahidj, pour l’année scolaire 2018-2019, aura lieu le samedi 22 septembre 2018 (à Plus »

Si les gens savaient ce qu’est réellement Ramadan

« Si les gens savaient ce qu’est réellement Ramadan, ma communauté aurait souhaité que toute l’année soit Ramadan » Mohammed (PBSL). Le mois de Ramadan représente le sacrifice des plaisirs et des passions Plus »

Si les gens savaient ce qu’est réellement Ramadan…

« Si les gens savaient ce qu’est réellement Ramadan, ma communauté aurait souhaité que toute l’année soit Ramadan » Mohammed (PBSL). Le mois de Ramadan représente le sacrifice des plaisirs et des passions Plus »

 

Si les gens savaient ce qu’est réellement Ramadan

« Si les gens savaient ce qu’est réellement Ramadan, ma communauté aurait souhaité que toute l’année soit Ramadan » Mohammed (PBSL).

Le mois de Ramadan représente le sacrifice des plaisirs et des passions par le jeûne, qui ne se limite pas à se priver de nourriture, mais exige de la douceur, de la bonté pour contrer le mauvais comportement, c’est aussi le refus des émotions et des excitations, la maîtrise de la langue et de tous les organes. Le jeûne est l’épreuve de purification annuelle qui permet au musulman de retrouver l’équilibre spirituel et de réaliser la victoire sur soi.

« A l’arrivée du mois de Ramadan, les portes du Paradis s’ouvrent, celles de l’enfer se ferment, les démons sont enchaînés et l’ange annonce : Ô celui qui aspire au bien, approche ! Ô celui qui aspire au mal, abstiens-toi. Et cela dure jusqu’à la fin du mois de Ramadan » Mohammed (PBSL).

Les musulmans aspirent à être bons et à promouvoir le bien; le bien se propage et se ressent, le mal se réduit considérablement par conséquent. La spiritualité monte en flèche durant cette période de jeûne; les musulmans ayant vécu cette expérience attendent avec nostalgie le prochain mois de  Ramadan.

Le mois de Ramadan ne doit guère être la saison de la paresse et de l’oisiveté.

Le fidèle animé par la foi voue son existence, son action à Dieu jusqu’à ce qu’il porte en lui toutes les vertus de la bonté, de l’humilité. C’est l’effort assidu vers la plus dure des victoires: la victoire sur soi. C’est tisser des liens intimes avec le Créateur pour mieux servir les créatures. C’est relever, à la lumière de la spiritualité, le défi de l’amour, l’amour d’Allah, ainsi que l’amour des êtres.

Si les gens savaient ce qu’est réellement Ramadan…

« Si les gens savaient ce qu’est réellement Ramadan, ma communauté aurait souhaité que toute l’année soit Ramadan » Mohammed (PBSL).

Le mois de Ramadan représente le sacrifice des plaisirs et des passions par le jeûne, qui ne se limite pas à se priver de nourriture, mais exige de la douceur, de la bonté pour contrer le mauvais comportement, c’est aussi le refus des émotions et des excitations, la maîtrise de la langue et de tous les organes. Le jeûne est l’épreuve de purification annuelle qui permet au musulman de retrouver l’équilibre spirituel et de réaliser la victoire sur soi.

« A l’arrivée du mois de Ramadan, les portes du Paradis s’ouvrent, celles de l’enfer se ferment, les démons sont enchaînés et l’ange annonce : Ô celui qui aspire au bien, approche ! Ô celui qui aspire au mal, abstiens-toi. Et cela dure jusqu’à la fin du mois de Ramadan » Mohammed (PBSL).

Les musulmans aspirent à être bons et à promouvoir le bien; le bien se propage et se ressent, le mal se réduit considérablement par conséquent. La spiritualité monte en flèche durant cette période de jeûne; les musulmans ayant vécu cette expérience attendent avec nostalgie le prochain mois de  Ramadan.

Le mois de Ramadan ne doit guère être la saison de la paresse et de l’oisiveté.

Le fidèle animé par la foi voue son existence, son action à Dieu jusqu’à ce qu’il porte en lui toutes les vertus de la bonté, de l’humilité. C’est l’effort assidu vers la plus dure des victoires: la victoire sur soi. C’est tisser des liens intimes avec le Créateur pour mieux servir les créatures. C’est relever, à la lumière de la spiritualité, le défi de l’amour, l’amour d’Allah, ainsi que l’amour des êtres.