Category Archives: Sujet de la semaine

Aïd el Adha: jour de fête et de partage

Fête musulmane du Sacrifice (Adha): lundi 12 septembre 2016 (heure de la prière: 7 h 00)

Le Centre Communautaire Fath (CCF) informe la communauté musulmane que le lundi prochain, soit le 12 septembre 2016, sera le jour de l’Aïd el Adha (el Kebir), appelée aussi la fête du Sacrifice. L’horaire de la prière de l’Aïd qui aura lieu au centre est fixé à 7 h 00.

Aïd el Adha est la deuxième fête annuelle de l’Islam, après la fête de fin du Ramadan, célébrée par l’abattage traditionnel d’un animal, mais également par des jours de fête et de partage.

Cette célébration est en hommage à la soumission d’Abraham envers Dieu. Elle est caractérisée par l’évènement où ce dernier accepta de sacrifier Ismaël son propre fils, sous le commandement de Dieu, qui envoya un mouton à la place par un entremetteur, Djibril (l’archange Gabriel), en signe d’offrande. C’est pour cette soumission que les musulmans sacrifient désormais un mouton ce jour là, ou alors un bélier, une vache, voire une chèvre. L’islam incite ainsi les fidèles à gratifier Dieu pour tous les bienfaits qu’ils ont reçus et à partager la viande avec les plus démunis surtout.

De plus, ce jour là est très important pour les pèlerins se trouvant à la Mecque qui doivent effectuer plusieurs rituels obligatoires relatifs au pèlerinage.

Le CCF souhaite à l’ensemble de la communauté musulmane de passer de bonnes fêtes et de penser au plus démunis dans notre société, en particulier, et dans le monde, en général.

Bonne fête du Sacrifice (Adha).

Alberta: une école privée doit dédommager deux étudiants musulmans

.

.

.

.

.

..

..

Un juge albertain a confirmé la décision de la Commission des droits de la personne de la province qui avait jugé une école privée coupable de discrimination parce qu’elle avait refusé de permettre à deux élèves musulmans de prier [LaPresse].

L’organisme avait condamné en 2015 la Webber Academy, un établissement scolaire de Calgary, à une amende de 26 000 $.

Les deux adolescents, qui étudiaient respectivement en troisième et quatrième secondaire, avaient déclaré, lors de leur témoignage, que la prière était obligatoire pour un musulman sunnite.

L’école, qui a porté la décision en appel devant la Cour du banc de la Reine de l’Alberta, a dit avoir prévenu les parents des deux élèves qu’elle était non confessionnelle et qu’elle ne disposait pas d’espace pour la prière.

Dans son jugement, le juge Glen Poelman écrit que les écoles publiques et privées doivent respecter les lois sur les droits de la personne. Il rappelle que la discrimination est permise seulement si elle peut être raisonnable et justifiée en vertu de principes bien établis.

Il conclut que la Commission des droits de la personne n’a pas erré dans son jugement et que la peine qu’elle a infligée à l’école est raisonnable.

La Webber Academy n’a pas rappelé La Presse canadienne.

Le président du Conseil suprême islamique du Canada a applaudi la décision du juge.

«Je suis d’accord avec cette décision parce que ces jeunes garçons ne faisaient qu’exercer leurs droits. Leurs droits doivent être respectés, a déclaré Syed Soharwardy. Ils ne causent aucun problème. Ils ne nuisent à personne. Ils ne font que prier. Nous devons respecter les droits reconnus à tous les citoyens canadiens. Ils ont le droit d’exercer leur religion.» [LaPresse]

Article de référence: Alberta: une école privée doit dédommager deux étudiants musulmans